AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Olivier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Black Melancholia
Admin


Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: L'Olivier   Lun 12 Nov - 15:54

Très intelligent, l'olivier réfléchit beaucoup. Il aime lire, se cultiver, s'instruire. Toujours célèbre dans son milieu, il peut atteindre la gloire. On parle de lui longtemps après sa mort et avec des larmes dans la voix. Il a le don de l'immortalité. D'ailleurs, il aime la mort terrestre et en parle volontiers. Sans doute aspire-t-il à ce repos éternel qui est, pour lui, le comble de la sérénité. Arbre bénéfique, l'olovier apporte le bonheur et la paix.

Bien que trapu, l'olivier n'est pas dépourvu de charme. Il est quelquefois petit et sa silouhette est ramassée, mais il y a en lui quelque chose de sculptural, à la limite de la laideur et de la beauté. Sujet aux rhumatismes, l'olivier aime le soleil et souffre dès qu'on l'en éloigne.
Il est un sage, un pacifique. Il déteste se compliquer l'existence et veut vivre à sa guise, mais en contrepartie, il laisse les autres faire comme ils l'entendent et sans jamais intervenir. Il est la discrétion même, à tel point qu'on pourrait le croire indifférent. Indifférent, il ne l'est pas, au contraire. Vous pouvez même faire appel à lui en cas de besoin, vous ne serez pas déçu.

L'olivier sourit quoi qu'il arrive, en partie parce qu'il sait se contrôler mais aussi parce qu'il croit inutile de se tracasser. Il est la sérénité même et d'une sérénité contagieuse. Bien que profondément bon et clément, il est trio psychologue et sage pour se laisser berner. Aimé, apprécié, estimé et même respecté, l'olivier ne fait jamaus rien dans le seul but de plaire.
Il est à prendre ou à laisser et vit sa vie.

Très tolérant, l'olivier a le sens inné de la justice. Il peut tout comprendre: il a le don de se mettre à la place des autres. Il lui arrive parfois, dans son superbe désintéressement, d'oublier de se remettre à sa propre place... et d'y laiser des plumes. Il en accepte le risque avec lucidité.

Peu jaloux en amour, il respecte la liberté de son partenaire, dut-il en souffrir. Il lui arrive même d'accepter de faire des concessions blessantes pour son amour-propre, au nom de sa sacro-sainte paix. Ce n'est pourtant, ni un faible, ni un résigné, peut-être philosophe.

Petit ajout:
CHALEUR ET FECONDITE

Tout petit déjà, vous dépensiez bien trop vite votre argent de poche. Une trop grande prodigalité. Ensuite, vous vous êtes laissé séduire par l'amour et en son nom vous avez donné encore et encore. Lorsque les choses n'ont plus tourné rond, vous avez continué à donner pour avoir la paix... Cette quiétude et cette absence de tensions, que vous recherchez à tout prix, valent pour vous tous les sacrifices. Il n'y a rien que vous détestiez autant que les cris, disputes et larmes. Vous êtes avant tout pacificateur et dans un conflit, vous réfléchirez longtemps à une solution moins radicale que la bagarre. Vous préférez négocier à l'amiable, et c'est plutôt positif, mais si l'on vous demande de trancher, vous en êtes incapable ! Prendre parti est au-dessus de vos forces. Vous êtes pourtant psychologue, et votre sagesse vous dicte de ne pas vous attirer d'inimitiés, et surtout de ne pas provoquer de causes de discordes. Ce désir de fraternité est tout à fait réel, ce n'est pas une feinte, vous êtes sincère.

_________________
Son corps, sculpté dans la pénombre, était plus pâle encore que les ténèbres qui l'entouraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grimoiremaudit.do-goo.com
 
L'Olivier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Olivier Reboul
» Les phobies - Dr F.Olivier
» L'Olivier
» Saint Jean Gualbert et Saint Olivier Plunket et commentaire du jour "Pour la première fois,..."
» Blog d'Olivier Sanguy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Astrologie :: L'Astrologie Gauloise-
Sauter vers: